Luc a dit

L’essentiel à savoir sur le rôle d’un business angel

Lors de la phase d’amorçage de son entreprise, l’entrepreneur a souvent besoin d’une personne pour jouer le rôle d’un business angel. Selon l’envergure du projet, plusieurs business angels peuvent être nécessaires pour assurer le développement de la nouvelle entreprise.

Ces investisseurs providentiels contribuent également d’une autre façon à la croissance de l’entreprise à part y investir des fonds. Par exemple, ils peuvent devenir des mentors pour le nouvel entrepreneur afin de garantir leurs intérêts en augmentant les chances de réussite du projet.

Découvrez dans cet article les trois aspects du rôle d’un business angel ou investisseur providentiel.

Investir dans les startups et PME

Le business angel est une personne physique fortunée qui est à la base un entrepreneur à succès, un entrepreneur à la retraite ou encore un cadre supérieur d’une grande entreprise.

Le premier rôle d’un business angel est d’investir son propre patrimoine financier dans une jeune entreprise innovante dont le potentiel de croissance est élevé.

Son objectif est généralement d’aider la startup à s’établir dès le stade précoce de création ou l’amorçage, c’est-à-dire le début des activités.

Grâce à un ou plusieurs business angels, l’entrepreneur peut donc rassembler les fonds nécessaires pour financer son entreprise sans faire recours aux investisseurs institutionnels tels que :

  • Les banques ;
  • Les fonds de pension ;
  • Les compagnies d’assurance.

Les conditions de financement par les business angels sont plus favorables et ils peuvent investir continuellement dans l’entreprise.

Les moyens utilisés par un business angel pour investir

Pour investir dans les startups, l’investisseur providentiel peut créer un compte d’investissement sur des plateformes de financement participatif telles qu’Anaxago. Il peut ainsi avoir accès à des projets rentables d’entreprises et en choisir un ou plusieurs pour lequel il sera un business angel.

L’autre alternative pour investir dans des projets d’entreprise innovants et à fort potentiel de croissance est de faire partie d’un réseau associatif. Ils sont constitués de plusieurs profils de business angels qui investissent dans un ou plusieurs startups par an.

Le montant investi et les bénéfices

Le montant investi dans une startup dépend de la capacité financière du business angel. Pendant que certains investissent entre 5 000 € et 250 000 € par an, d’autres peuvent faire des investissements avoisinant 500 000 € en une année.

En ce qui concerne les bénéfices, ils peuvent être de 10 fois la mise de départ ou plus, au bout de 5 ans. Il faut aussi savoir qu’investir dans une startup présente des risques élevés de perte de capital.

Apporter un accompagnement en gestion et développement d’entreprise

À part le fait d’investir financièrement dans une startup, le business angel peut apporter tout son soutien à l’entrepreneur, le conseiller et l’aider à développer l’entreprise.

C’est la raison pour laquelle un profil d’ancien ou de fin connaisseur du monde de l’entreprise est recommandé pour être un business angel.

En effet, le second aspect du rôle d’un business angel requiert des compétences dans le secteur d’activité et une expertise en gestion d’entreprise. Les années d’expérience du business angel peuvent aussi servir à élaborer des stratégies efficaces de développement au profit de l’entreprise.

Cet accompagnement du business angel est pour lui un moyen de :

  • Sécuriser ses intérêts ;
  • Augmenter les chances en ce qui concerne le retour sur investissement ;
  • Accélérer la croissance de la startup.

En échange de son investissement financier et de l’accompagnement, le business angel profite de certains avantages fiscaux accordés en vertu de la loi TEPA et le dispositif « avantage Madelin ». Ces différents avantages sont présentés ici.

Autre rôle d’un business angel : Faciliter l’accès à des réseaux et opportunités

En tant que chef d’entreprise à succès ou à la retraite, l’investisseur providentiel dispose généralement d’un carnet d’adresses fourni.

Dans ce contexte, le troisième aspect du rôle d’un business angel est de mettre en contact l’entrepreneur et des contacts susceptibles de favoriser la réussite du projet.

Ces réseaux relationnels permettant d’avoir des opportunités d’affaires sont parfois des family offices (des regroupements d’investisseurs membres d’une même famille). Les détails sur les family offices sont à découvrir dans cet article.

En somme, le rôle d’un business angel n’est pas seulement d’investir de l’argent, mais de mettre son temps, son énergie et ses compétences à disposition pour la réussite du projet d’une startup.

Next Post

Previous Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS