Luc a dit

Mes 5 conseils pour identifier un bon vin d’un mauvais !

Vous êtes invité ce soir à un dîner chez des amis qui s’y connaissent en vin ? Autant ne pas leur apporter une piquette ! Faut-il encore savoir reconnaître un bon vin. Même si, comme moi, vous n’avez jamais pris de cours d’œnologie, il y a quelques astuces pour savoir reconnaître un vin de qualité à coup sûr. Je vous donne donc quelques conseils pour savoir identifier un bon d’un mauvais vin en un clin d’œil !

Reconnaître un vin fort, fruité, liquoreux

Un simple cours d’œnologie, à découvrir ici, peut déjà vous permettre de faire un premier tri entre les vins. Qu’il soit rouge, blanc ou rosé, la couleur est déjà un bon indicatif. En effet, prenons l’exemple d’un vin rouge : plus la couleur est claire et plus il sera fruité. On partira ainsi davantage sur des baies rouges par exemple. On évitera donc un vin rouge trop clair avec du gibier !

Du côté des rosés, les vins très clairs, quasiment blancs, sont à la mode. Ainsi, la plupart des caves en proposeront et ils seront de qualité.

Ne pas se faire avoir par les étiquettes

Vin coup de cœur, millésimé, grand vin, grand cru, vin de table… autant de mentions qui peuvent apparaître sur les étiquettes. Mais faut-il vraiment s’y fier ? Quand vous êtes dans un salon, vous pouvez y aller les yeux fermés. En revanche, en grande surface, évitez les coups de cœur et autres vins de sélections.

Aussi, vous pouvez être très agréablement surpris par un vin dit « vin de table » ! Pour vraiment faire un choix éclairé, il va falloir passer par la case cours d’œnologie.

Des vins qui déçoivent rarement

Il est certaines bouteilles, certains vins, qui déçoivent très rarement. En général, ce sont les vins d’appellation (AOC). Vous n’aurez ainsi aucun risque d’avoir une mauvaise surprise si vous optez pour ceux-là. C’est le cas des Côtes-du-Rhône. Ils vous décevront rarement.

Choisir un Bordeaux type « Bordeaux supérieur » veut par exemple dire que la vigne utilisée était sur une parcelle de meilleure qualité. Vous devriez en général tomber sur un vin tout à fait correct ! D’autres astuces existent, par exemple, noter les vins qui vous sont proposés à votre cours d’œnologie. Cela vous permet d’avoir quelques noms de référence !

En fonction de l’année

Vous avez déjà entendu quelqu’un dire que telle année avait été bonne pour le vin ? Eh bien, sachez qu’il y a bien des raisons qui font d’une année une bonne année pour le vin. Les vignes sont extrêmement sensibles aux températures et intempéries comme vous l’apprendrez lors d’un cours d’œnologie. Par exemple, un vin rouge qui date d’une année de canicule devra être bu assez rapidement.

Il faut en général vous fixer sur des années qui ont été les plus tempérées possible et éviter celles qui ont connu des épisodes caniculaires. L’appellation millésime est en cela une bonne indication, elle indique en général que l’année du vin était une bonne année.

Investissez sur le long terme

Pour vous constituer une cave, il faut choisir des vins qui vieillissent bien. Par exemple, évitez les beaujolais et vins de saison. En revanche, vous pouvez vous permettre d’investir sur des vins qui ne sont pas très chers, certains se bonifieront largement avec le temps.

Là aussi, l’appellation millésime est importante puisqu’elle indique que votre vin vieillira bien. Un vin correct peut ainsi devenir un très bon vin ! Pour devenir un véritable expert par contre, on vous conseille de prendre un cours d’œnologie, ainsi le vin n’aura plus aucun secret pour vous !

Next Post

Previous Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS