Luc a dit

Comment je soigne ma barbe…

Une jolie barbe ne s’obtient pas en claquant des doigts. Son entretien est d’ailleurs indispensable pour la conserver propre et la maintenir en bonne santé. Difficile de se présenter à un entretien d’embauche avec une toison ébouriffée, touffue et pleine des restes de votre repas d’il y a deux jours ! Voici mes astuces pour vous aider à la soigner.

L’art de la taille du poil

Vous n’aurez pas à le faire tous les jours, mais lorsque votre barbe atteint une dimension imposante, il peut devenir judicieux de la tailler. Vous ne voudriez pas passer pour un Viking perdu dans les trames du temps, n’est-ce pas ? Il vous suffit d’une paire de ciseaux et d’un peu de patience, ce n’est donc pas sorcier.

Il faut savoir qu’un poil mouillé est un poil fragile. Vous devez donc procéder à la taille de vos poils avant de la nettoyer, ou après qu’elle soit sèche. L’idée est bien sûr de ne pas vous faire mal.

Vous devez apprendre à dessiner le contour de votre barbe en fonction de la morphologie de votre visage. Dans l’idée, ce dessin doit s’arrêter juste au-dessus de la pomme d’Adam. Par ailleurs, il ne doit pas être trop rasé au niveau des joues et de la mâchoire. Beaucoup d’hommes font l’erreur de réduire trop de matière, ce qui donne un résultat assez étrange à regarder (cliquez ici pour plus d’informations).

Le mieux pour vous faire une idée est encore de prendre un rendez-vous chez le barbier et de lui demander des conseils dans ce sens.

Une hydratation et un shampoing réguliers

Quelle horreur de retrouver des miettes de pain de l’avant-veille dans une toison ! Vous devez impérativement vous la nettoyer régulièrement. Cela passe par des shampoings doux, destinés à ce type de poils. Le port de la barbe est à la mode, vous trouverez donc une multitude de produits étudiés pour ça auprès de la boutique d’un barbier.

Sinon, vous pouvez simplement utiliser du savon Dove, qui est beaucoup moins agressif pour la peau que les savons traditionnels. Il permet également d’hydrater vos poils et de leur donner une jolie couleur.

Car l’hydratation est très importante. Elle vous évite les démangeaisons et les cassures, tout en prodiguant un aspect doux et soyeux. Il existe des crèmes hydratantes de visage, mais préférez toutefois les produits dédiés à votre toison, tels que l’huile à barbe (visitez ce lien pour en savoir plus).

Le peignage et le brossage de la barbe : indispensables

Vous ne pouvez pas vous permettre de laisser simplement pousser votre toison sans jamais chercher à l’harmoniser. Ce n’est pas parce que vous gagnez du temps le matin en ne vous rasant plus que vous ne devez pas consacrer ce temps gagné pour en prendre soin.

Si vous laissez vos poils s’étendre de façon anarchique autour de votre visage, le résultat paraîtra négligé. Vous vous retrouverez avec un buisson inégal, qui part dans tous les sens et qui donnera l’impression d’être sale.

Préférez soit un peigne en bois, soit à corne de bœuf. Le fait est que les peignes en plastiques conduisent l’électricité statique. Ils tendent donc à ébouriffer les poils ou à favoriser l’apparition de nœuds. Ainsi, vous obtiendriez le résultat inverse de celui escompté ! En ce qui concerne la brosse, optez pour du poil de sanglier, qui vous permettra de démêler en douceur et facilement, tout en stimulant la circulation du sang et donc l’apparence de votre poil (découvrez sur ce site les bienfaits d’une brosse telle que celle-ci). Dans l’idéal, commencez par vous la peigner pendant deux minutes, puis finissez par vous la brosser. Félicitations, vous êtes beau !

Next Post

Previous Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS