Luc a dit

Quelles sont les obligations comptables d’une SASU ?

Toute société est tenue de tenir sa comptabilité afin d’y faire figurer tous les détails financiers de son activité. Mais, selon le statut choisi, les obligations diffèrent. La société par actions simplifiées unipersonnelle n’échappe pas à la règle. Voici toutes les obligations de comptabilité SASU à respecter !

La comptabilité de SASU obligatoire

Le dirigeant d’une SASU a pour obligation de tenir une bonne comptabilité qu’il peut faire lui-même à condition de bien s’y connaître dans ce domaine ou bien il a la possibilité de confier cette tâche à un expert-comptable qu’il soit en cabinet ou qu’il s’occupe de la comptabilité en ligne des SASU.

Dans tous les cas, la tenue réglementaire de la comptabilité de SASU impose de :

  • Enregistrer tous les mouvements concernant le patrimoine de l’entreprise de façon chronologique.
  • Réaliser un inventaire annuel des actifs et des passifs de l’entreprise.
  • Établir des comptes annuels.
  • Conserver les justificatifs et documents comptables pendant 10 ans.

Une telle tenue de compte permet de faire une facturation dans les normes et d’évaluer l’état du patrimoine. Cela lui donne une trace de son existence et lui permet de justifier du déroulement de son activité.

De plus, lorsque le gérant de l’entreprise a opté pour un régime réel simplifié d’imposition, il est dans l’obligation de tenir une comptabilité SASU de trésorerie. Cela signifie qu’il doit enregistrer les encaissements et décaissements en cours d’activité et à la clôture de l’exercice comptable, enregistrer les créances qui ne sont pas encore encaissées et les dettes qui ne sont pas encore payées. Elle est plus simple et permet de gagner du temps dans les travaux comptables. Pour y consacrer moins de temps, il existe également des logiciels comme l’ERP tel que présenté sur le blog Gataka.

Les livres de compte obligatoires

Il existe trois catégories de livres à tenir qui sont obligatoires pour une comptabilité de SASU dans les règles. Il s’agit de :

  • Un livre-journal où il faut enregistrer au jour le jour tous les mouvements affectant le patrimoine de l’entreprise opération par opération et en respect du plan comptable de l’entreprise.
  • Un grand livre où sont notifiées les écritures enregistrées dans le livre-journal sous la forme de débits et de crédits.
  • Un livre d’inventaire dans lequel sont indiqués les actifs et les passifs qui ont été relevés lors de l’inventaire. Il est bon à savoir que la tenue de ce livre ne constitue plus une obligation depuis janvier 2016.

Comptabilité SASU

Les comptes annuels obligatoires

La comptabilité d’une SASU comprend aussi l’obligation d’établir des comptes annuels dont un exemplaire doit être déposé auprès du greffe du tribunal du commerce.

Ces comptes annuels sont composés de :

  • Le bilan comptable : Il indique les actifs et les passifs de l’entreprise au moment de la clôture de l’exercice. Il renseigne sur les immobilisations, les capitaux propres, les dettes, le stock, la trésorerie, les créances des clients, les dettes des fournisseurs, fiscales et sociales comme indiqué sur ce site.
  • Le compte de résultat : Il comporte toutes les charges dont doit s’acquitter la SASU et les retombées de son activité comme son chiffre d’affaires. D’autres éléments peuvent être inclus dedans comme les frais généraux, les dotations, les impôts et taxes, les charges de production, du personnel…
  • L’annexe légale : L’objectif de cet élément de comptabilité de SASU est de donner toutes les informations qui permettent de mieux comprendre le bilan comptable et le compte de résultat. Les SASU de petite taille sont exemptées de cette annexe légale à condition qu’elles ne dépassent pas 350 000 € de bilan total, 700 000 € de chiffre d’affaires hors taxes et un nombre moyen de salariés de 10. Elles ne doivent pas dépasser deux de ces trois seuils.

Next Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS