Luc a dit

Robot : faut-il s’en méfier à l’heure actuelle ?

Depuis que je suis tout petit, j’entends les craintes de ma mère et ma grand-mère au sujet du remplacement de l’être humain par les robots ne remplace. En fait, elles ont quasiment peur que l’Homme s’efface derrière le robot, et que le monde professionnel soit remplacé par des machines. C’est pour cela que toutes les deux ne vont jamais vers les caisses automatiques aux supermarchés, ou qu’elles regardent d’un mauvais œil les reportages sur les robots japonais. Mais je me suis demandé si vraiment il fallait s’en méfier ou si ce n’était pas plutôt une bonne chose que le monde fonctionne de plus en plus avec des robots.

Petite mise en contexte

Pour savoir s’il faut se méfier du robot qui s’apprête à envahir notre quotidien, je me suis renseigné sur le secteur de la robotique. Les robots sont apparus en premier lieu dans les œuvres de fiction, et ont souvent une image négative. Il faudra attendre 1970 pour que les premiers robots soient mis en service, et servent pour des travaux de peinture par exemple.

Du point de vue des observateurs, la robotique est un marché d’avenir. Les Japonais souhaitent utiliser le robot pour couvrir tous les besoins en autonomie des personnes âgées d’ici 2050. À première vue, la robotique permet de rendre service à l’Homme plutôt que de détruire l’Humanité. Cette image négative est donc véhiculée par la littérature et le cinéma. Dans la réalité, l’usage des robots est tout autre.

robots
Des robots polyvalents qui assistent l’Homme

Le robot est programmé pour aider et assister l’Homme dans certaines tâches pénibles à réaliser, comme pour le travail en usine par exemple. Les entreprises commandent des robots sur roulettes, avec deux bras articulés capables de saisir certains outils. Découvrez un exemple de ce robot via cette page.

Ce dernier est capable de reproduire certaines tâches humaines, comme manipuler des pièces ou les déplacer. Certains robots sont même dotés d’intelligence artificielle, capable de reconnaître certaines émotions humaines. Mais je dois dire que c’est un autre débat qui agite la toile.

Les robots peuvent remplacer une présence humaine

Si on prend l’exemple de la téléprésence, il existe un robot qui est déjà en fonctionnalité dans certains magasins ou certaines gares SNCF. Il s’agit d’un social robot, capable de parler et de faire différents mouvements. Il est capable d’accueillir et de renseigner les personnes qui le sollicitent. Voici une vidéo de ce robot :

Par ailleurs, les entreprises qui souhaitent utiliser ce robot doivent proposer un projet innovant.

Par exemple, une société suisse a proposé d’envoyer le robot à la place des enfants malades, qui ne peuvent pas se déplacer pour aller à l’école. C’est un projet complètement révolutionnaire qui permet à l’élève de diriger son robot par le biais d’une caméra et d’un micro connectés. L’enfant a l’impression d’être à l’école, et ne perd pas une miette de ce qui s’enseigne en classe. Pour plus de renseignements sur ce sujet, cliquez ici.

Une psychose persistante

Je comprends pourquoi il existe une certaine psychose autour du robot : c’est surtout la forme humanoïde de certains robots qui inquiète. À ce sujet, vous pouvez lire cet article. On a peur qu’avec le progrès de la Science allié à celui de la Technologie, on arrive à créer de toute pièce un vrai faux être humain, et que celui-ci en arrive à prendre le dessus sur l’Homme.

Mais il faut arriver à distinguer la psychose de la réalité : dans la vie réelle, on utilise des robots de façon quasi quotidienne au travers des logiciels. Je pense que les robots actuels sont une aide précieuse et qu’ils vont nous être de plus en plus indispensables.

Next Post

Previous Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS