Luc a dit

Travailleur isolé : tout savoir sur l’utilité d’un équipement de protection

Actuellement, la protection du travailleur isolé fait partie des préoccupations majeures des entreprises et de leurs administrations en raison de l’augmentation significative du nombre de travailleurs isolés. Elles sont également liées à la réglementation imposée par le Code de Travail. En effet, les entreprises françaises sont tenues de prendre les mesures de prévention nécessaires pour pouvoir secourir les travailleurs isolés en cas d’accident. Dans cet article, vous comprendrez l’importance de la Protection du Travailleur Isolé et l’utilité ainsi que le fonctionnement d’un équipement de protection.

Rappel sur la définition d’un « travailleur isolé »

Même s’il n’existe pas encore de définition officielle dans le Code du Travail, il faut comprendre et définir ce qu’est un travailleur isolé. Cela est nécessaire pour mettre en place les mesures de protection adaptées. C’est pourquoi les entreprises soucieuses de la sécurité de leurs travailleurs ou de leurs prestataires se fient aux recommandations de la CNAMTS.

D’après la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés : « le travail est considéré comme isolé lorsque le travailleur est hors de portée de vue ou de voix d’autres personnes et sans possibilités de recours extérieur et que le travail présente un caractère dangereux. »

Au vu d’une définition aussi large, il faut savoir qu’elle concerne également les travailleurs qui n’exercent pas forcément dans des métiers dangereux. Pour vous donner une idée, voici quelques métiers qui peuvent être exercés par des travailleurs isolés :

  • les livreurs ;
  • les dépanneurs ;
  • les chauffeurs routiers ;
  • les professionnels de l’hôtellerie ;
  • les pisteurs de station de ski ;
  • les travailleurs à domicile ;
  • les personnels d’entretien et de maintenance ;
  • les jardiniers, forestiers ou travailleurs agricoles, etc.

D’une manière générale, 10 % des salariés se retrouvent de temps en temps dans une situation semblable à un travailleur isolé, quelle que soit l’activité de l’entreprise. Aussi, pour garantir leur sécurité, la mise en œuvre d’une PTI (ou protection du travailleur isolé) et d’un DATI (ou dispositif d’alarme pour travailleur isolé) est nécessaire.

Faire la différence entre la PTI et le DATI

Quand il s’agit de la politique de protection et sécurisation dans le cadre professionnel, les termes PTI et DATI reviennent souvent et prêtent parfois à confusion. Mais ce sont en réalité deux notions complémentaires.

PTI ou Protection du Travailleur Isolé

Elle regroupe l’ensemble des mesures et des procédures mises en place par une entreprise pour protéger ses travailleurs isolés de manières efficaces. D’ailleurs, les risques auxquels ils s’exposent doivent être listés par l’employeur dans un document de référence. Ces risques en question peuvent être dus à des accidents, des malaises, des chutes, mais aussi à des incivilités et des agressions.

DATI ou Dispositif d’Alarme pour Travailleur Isolé

Il s’agit souvent d’un appareil électronique permettant de déclencher une alarme en cas de situation critique. Il permet également de prévenir la personne chargée de contacter les secours. De ce fait, le DATI fait partie des mesures de PTI prises par une entreprise pour assurer la sécurité des travailleurs isolés.

Contrairement au DATI, l’implémentation d’une PTI est obligatoire au sein d’une entreprise employant des travailleurs isolés. En effet, le Code du Travail impose à l’employeur l’obligation de mettre en place des mesures de prévention pour assurer la santé et la sécurité des salariés. De plus, il devra prendre ses dispositions pour organiser les premiers secours destinés aux malades et aux accidentés.

Par conséquent, la PTI sera assurée par la formation, la prévention et l’utilisation d’un équipement dédié. D’ailleurs, elle peut aussi se matérialiser sous forme d’équipements de protection comme le DATI.

Choisir un équipement de protection en fonction du métier

Quelle que soit la technologie utilisée, le fonctionnement d’un équipement de protection pour travailleur isolé reste généralement le même. En effet, il dispose d’une alarme qui pourra être déclenchée manuellement à l’aide d’un bouton ou automatiquement en cas de perte de verticalité. Il existe également d’autres systèmes plus aboutis sur le marché.

Par exemple, il y a des alarmes qui se basent sur la géolocalisation ou qui peuvent se déclencher en cas d’impossibilité de connexion avec le DATI. Avec autant de possibilités sur le marché, il est préférable de choisir un équipement de protection selon le métier ou les travaux à effectuer :

  • les boîtiers PTI DATI permettent de communiquer ou d’envoyer des messages d’alerte et ils offrent des fonctions avancées ;
  • les applications PTI sur smartphone sont faciles à utiliser et ne sont pas encombrantes ;
  • les radios VHF sont très efficaces là où il n’y a pas de couverture GSM.

Next Post

Previous Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS