Considéré par tous comme étant le berceau de l’humanité, l’Afrique est un continent aux mille merveilles. Elle est une destination de rêve pour s’adonner à un safari. En effet, ce vaste territoire pullule de sublimes zones protégées. Ces havres de paix abritent une faune et une flore qui ne laissent pas indifférents les passionnés d’écotourisme. Cela dit, les routards ont peu de chance de visiter tous ces endroits lors d’un voyage. Ainsi, pour aider les estivants à planifier leurs séjours, voici trois réserves immanquables de l’Afrique.

Le parc du Serengeti, un sanctuaire animalier remarquable de la Tanzanie

Le Serengeti est une des zones protégées à découvrir pendant un voyage sur le continent africain. Cette réserve, créée en 1951, est le second parc animalier d’Afrique. Elle est située dans le nord de la Tanzanie, dans la région de Simiyu. Elle est prisée des photographes et des réalisateurs de documentaires pour sa faune remarquable. En explorant ce havre de paix, les amateurs de birdwatching peuvent observer plusieurs oiseaux. Parmi les espèces répertoriées dans cet endroit, on peut citer le calao de Tanzanie et l’outarde kori. Les passionnés de safari ont également la possibilité d’admirer des mammifères tels que le rhinocéros noir et le lion. En outre, une échappée dans ce parc est une occasion d’assister à la grande migration des gnous. Il s’agit de l’un des plus étonnants phénomènes de transhumance de la planète. Il commence tous les ans entre mars et avril lorsque la saison des pluies s’annonce.

Le parc national Kruger, un joyau écotouristique d’Afrique du Sud

Le parc national Kruger est un des sanctuaires naturels à ne pas rater durant une escapade sur le continent africain. Ce havre de paix, fondé en 1926, est la plus importante réserve animalière d’Afrique du Sud. Elle dispose de 6 écosystèmes et abrite pas moins de 1 982 variétés de plantes. Elle possède également plusieurs camps de repos où les routards peuvent se détendre pendant un safari. En s’aventurant dans cette aire protégée lors d’un circuit en Afrique, les touristes peuvent admirer plusieurs mammifères. Sur les 147 espèces recensées dans ce lieu, on peut citer le rhinocéros blanc, l’hippotrague noir et l’éléphant d’Afrique. Les adeptes d’ornithologie ont aussi la chance de photographier des oiseaux comme l’aigle ravisseur et le calao terrestre. En outre une escapade dans ce parc est une opportunité pour les passionnés d’herpétologie de voir divers reptiles et amphibiens. Pour information, cette réserve s’étend sur 18 989 .

Le parc national d’Etosha, une réserve intrigante de la Namibie

Etosha est l’un des parcs nationaux à explorer dans ce continent. Cette zone protégée de 22 275 km² est située dans le nord de la Namibie, dans la région du Kunene. En dépit du climat aride, elle abrite 134 variétés de plantes, à l’exemple du Petalidium engleranum et du Berchemia discolor. En visitant cette réserve pendant un circuit en Afrique, les adeptes de birdwatching peuvent observer divers oiseaux. Parmi les spécimens qui ont élu domicile dans ce site, on peut citer le calao de Monteiro et l’autruche. Les amoureux de la nature ont également la possibilité d’admirer des mammifères comme le grand koudou et l’éland. Par ailleurs, un séjour dans ce parc est une aubaine pour les herpétologues en herbes de voir un Agama etoshae. Il s’agit d’un reptile endémique du territoire namibien. À titre indicatif, l’hiver est la saison parfaite pour faire un safari dans cette réserve d’Afrique australe.