Luc a dit

Circuit à Madagascar : cap sur l’allée des Baobabs

Couvrant près de 590 000 km², Madagascar est la 4e plus grande île de la planète, juste après le Groenland, la Papouasie, la Nouvelle-Guinée et Bornéo. Dans cette immensité, j’ai découvert une nature riche d’innombrables merveilles naturelles. Parmi elles, on compte l’allée des Baobabs. Zoom sur ce site que je trouve vraiment spectaculaire.

À la découverte du site : de quoi s’agit-il vraiment ?

Localisée entre Belo sur Tsiribihina et Morondava (capitale de Menabe), l’allée des Baobabs est un site des plus remarquables de la grande île. J’ai eu le privilège de le découvrir lors de mon voyage sur mesure à Madagascar.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une piste de promenade où contempler les arbres mythiques de Madagascar : les baobabs. Ce sont des arbres en forme de bouteille géante mesurant plus ou moins une trentaine de haut. Âgées de plusieurs siècles, elles font la notoriété de la grande île à l’échelle mondiale.

L’allée des Baobabs est donc bordée de ces arbres somptueux. Quand je m’y suis promené, j’ai été plus que fasciné, car le site en dévoile plusieurs espèces. Celui qui m’a le plus frappé est l’Adansonia Grandidieri, car il est endémique de Madagascar. Cependant, j’ai également été étonné de voir les deux baobabs entrecroisés entre eux. Appelés « baobabs amoureux » par les locaux, ils seraient un véritable porte-bonheur pour les couples. Quel dommage que mon amie ne soit pas venue avec moi 😉

Long de 20 km environ, l’allée des baobabs mène vers un autre magnifique trésor naturel : le fleuve de Tsiribihina. À bord d’une barque typique, je me suis baladé le long de ce fleuve. C’était génial, les panoramas étaient tout simplement à couper le souffle.

Le meilleur moment de visiter l’allée des Baobabs est pour moi en fin d’après-midi, lors du coucher de soleil. En cette heure de la journée, le site offre un spectacle exceptionnel grâce aux nuances de couleurs derrière ces arbres gigantesques.

circuit à Madagascar

Quels sont les différents moyens pour s’y rendre ?

Il existe plusieurs moyens pour se rendre à l’allée des baobabs. Que ce soit par voie aérienne, par la route ou par un combiné de route-fleuve, tout est envisageable.

Pour ma part, j’ai choisi de m’y rendre en avion faute de temps. Pour ce faire, j’ai pris un vol depuis l’aéroport d’Ivato pour rejoindre la ville de Morondava. Cela m’a pris une heure environ. Et comme l’allée des baobabs se situe à une vingtaine de kilomètres de la capitale de Menabe, j’ai loué une voiture avec un chauffeur sympa pour atteindre le site.

Pour accéder à l’allée des Baobabs par la voie routière, il faudra parcourir près de 700 km. Le trajet durera en moyenne 10 heures, mais vous serez compensé par des paysages spectaculaires le long de la route. Sachant que ce dernier passe par les quelques régions marquantes de Madagascar à l’instar d’Antsirabe (la ville d’eau), Miandrivazo et Malaimbady.

Il est aussi possible d’allier voyage en voiture et voyage en pirogue pour accéder à l’allée de baobabs. Vous avez deux choix. Le premier est de faire un trajet en voiture jusqu’à Miandrivazo. De là, vous empruntez le fleuve Tsiribihina en pirogue ou en chaland pour ensuite arriver au site. Le second choix, plus aventureux, est de faire un trajet en voiture jusqu’à la ville de Tsiroanomandidy pour ensuite descendre le fleuve Manambolo pour atteindre le fameux site du Tsingy de Bemaraha, puis vous continuerez le chemin jusqu’à l’allée des baobabs en voiture.

circuit à Madagascar

Next Post

Previous Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS