Luc a dit

Mes conseils pour reconnaître un pervers narcissique et s’en protéger

Quand un pervers narcissique entre dans une vie, il agit comme un véritable poison. Il aspire l’énergie des personnes qui l’entourent. Comme moi, vous avez peut-être déjà côtoyé ce genre d’individus ou, peut-être, êtes-vous en plein dans une relation toxique. Voici les signes qui doivent vous alerter, ainsi que la manière de vous en prémunir.

Les signes de reconnaissance du pervers narcissique

Généralement, les personnes toxiques présentent des caractéristiques reconnaissables dont les plus importantes figurent parmi la liste suivante :

  • Culpabilisation : la spécialité de ce genre d’individus est d’inverser les rôles et de faire croire à sa victime qu’elle est la seule responsable de sa situation.
  • Défaut de communication : il ne s’exprime jamais clairement, contourne les sujets, cultive l’ambiguïté.
  • Capacité d’adaptation et mimétisme : selon la personne à qui il s’adresse, il change de comportement, voire de personnalité. Il est très difficile à cerner.

  • Exigence : vous devez être parfait et en mesure de répondre immédiatement à la moindre de ses demandes. Si vous changez d’avis, c’est un drame.
  • Dévalorisation : il ne cesse jamais de vous critiquer et de vous dénigrer. Ses piques sont toujours camouflées, parfois sous la forme de l’humour. Vos qualités sont sans cesse remises en question, de manière très profonde (cliquez ici pour plus d’informations).
  • Victime : toujours dans une logique d’inversion des rôles, il aime se positionner en victime. En se plaignant sur son sort, il réduit la vigilance de son entourage.
  • Égocentrisme : selon lui, il vaut toujours mieux que les autres, et ce à tous les niveaux.
  • Obsession sociale : l’image sociale qu’il renvoie est capitale pour lui. Il déteste absolument être perçu comme une mauvaise personne par son entourage.
  • Incohérences : entre ses paroles et ses actes, il y a plusieurs mondes. Le pervers narcissique tient souvent des promesses qu’il est incapable de tenir. S’il dit rouge, il fera bleu, et inversement.
  • Manipulation : il n’hésite pas à mentir, à prêcher le faux pour savoir le vrai, à faire transmettre des messages par l’intermédiaire d’autrui, et à diviser pour mieux régner. C’est un maître marionnettiste qui sait comment manœuvrer ses proches. Il est notamment très habile pour isoler sa victime (visitez ce lien pour en savoir plus).

Se protéger du manipulateur

Pour préserver votre bien-être, vous devez d’abord savoir qu’il y a peu de chances pour que vous remportiez un bras de fer avec lui. L’un des seuls moyens de lutter contre le pervers narcissique est d’adopter les mêmes techniques, et d’être plus sournois que lui : autant dire mission impossible ! Le mieux est encore de quitter cette personne et de rompre tout contact avec lui.

Mais pour cela, il vous faudra d’abord apprendre à vous protéger de ses assauts. Cela passe par une amélioration de votre estime personnelle. Vous ne devez pas chercher à le changer, mais à vous changer. Le pervers narcissique ne reconnaîtra jamais son problème et refusera toujours d’aller consulter un thérapeute.

De votre côté en revanche, vous pouvez travailler sur vous-même et retrouver votre indépendance affective. Ceci accompli, vous pourrez mettre en œuvre un certain nombre de techniques lors de vos confrontations :

  • Neutralité : répondez aux questions par d’autres questions et renvoyez-le à ses propres opinions. Ne lui dévoilez plus votre quotidien et tant qu’il est en votre présence, faites des phrases courtes, dépourvues de toute connotation positive ou négative.
  • Bonne conscience : vous n’êtes coupable de rien, vous n’avez donc plus à vous justifier auprès de lui.
  • Évitement : dès qu’un conflit approche, évitez-le.
  • Calme : demeurez de marbre face à ses emportements, et conservez des moments d’intimité loin de lui pour vous ressourcer et méditer.

Cette liste est non exhaustive, vous pouvez vous rendre sur ce site pour trouver davantage de renseignements sur la manière de vous protéger d’un tel individu.

Next Post

Previous Post

Theme by Anders Norén

© Copyright Luc-a-dit.fr - RSS